Client en vedette: Care Personal Beauty

Clients    |   Mai 28, 2021

 

Comment avez-vous commencé ?

Au début, c’est une autre compagnie qui a commencé à distribuer plusieurs marques de produits de beauté dans l’industrie des cosmétiques. L’objectif était de créer notre propre marque et de la mettre sur le marché. Il y a trois ans, nous avons lancé notre propre marque, Care Personal Beauty. Nous avons commencé avec nos deux propres salons de beauté, et à partir de là, nous avons commencé à mettre la marque Care Personal Beauty dans les salons. Nos salons de beauté sont maintenant des Care Beauty Centers. L’objectif est d’avoir un salon de beauté dans chaque ville de 20 000 habitants. Nous avons commencé l’année dernière, en 2020, avec le premier institut franchisé, c’était très difficile avec le covid et la pandémie. Cependant, nous avons quand même ouvert deux autres établissements en septembre, le dernier ayant ouvert en octobre. Cependant, avec le deuxième confinement en place, le dernier n’a pas encore pu ouvrir. 

Où sont-ils situés ?

Les salons sont en Belgique, pour l’instant ce sont tous des salons de beauté flamands, mais au fur et à mesure que nous progressons, l’objectif est d’avoir entre 12 et 20 centres Care Personal Beauty en Belgique. Nous distribuons également la marque Care Personal Beauty au Luxembourg. Nous y avons des clients B2B, mais pas de centres Care Beauty. 

L’objectif avec booxi est de l’utiliser dans tous les centres Care Beauty qui utilisent uniquement la marque de cosmétiques Care Personal Beauty. 

Nous avons deux salons de beauté, qui ont notre propre marque Care Personal Beauty. Nous avons également commencé à franchiser des salons de beauté, donc à l’heure actuelle, nous avons déjà 7 salons de beauté qui utilisent booxi et Lightspeed. 

La principale fonctionnalité de booxi que nous utilisons est le calendrier, qui permet à nos clients de réserver en ligne. Avant cela, nous utilisons un ERP qui était fait sur mesure pour le calendrier, mais il y avait beaucoup de problèmes. Nous cherchions un calendrier qui serait facile à utiliser. Nous avons fait des recherches sur plusieurs autres outils et logiciels, mais nous cherchions également un calendrier qui puisse être synchronisé avec une application de vente au détail pour les salons de beauté. booxi peut se connecter à Lightspeed et tous les salons de beauté l’utilisent actuellement. 

Comment avez-vous découvert booxi ?  

On recherchait une intégration entre un système de vente au détail et un système de rendez-vous. Nous voulions trouver deux outils qui synchronisent le rendez-vous du client lorsqu’il arrive au salon, avec l’application de vente au détail. 

À l’origine, on avait un calendrier et une application de vente au détail séparé, alors lorsqu’un client venait sur rendez-vous, nous devions l’inscrire dans le calendrier et, lorsque le client devait payer, nous devions saisir manuellement dans l’application de vente au détail le service inscrit dans le calendrier. Nous voulions quelque chose qui nous permette de voir quel rendez-vous était terminé, de le synchroniser automatiquement avec l’application de vente au détail, afin que le personnel n’ait pas à saisir manuellement le service. 

Comment se passent les services avec booxi ? Quels services réservent vos clients ?

Pour le moment, ils réservent des manucures, des pédicures, des soins du visage, des soins du corps et des séances de maquillage dans certains de nos instituts. L’objectif principal est d’avoir des abonnements mensuels récurrents. L’abonnement est mensuel, avec un contrat annuel. Le montant dépend du type de peau et des traitements requis. Chaque mois, ils reçoivent un soin et il y a également des produits gratuits inclus dans l’abonnement qui sont envoyés deux fois par an. Les produits reçus dépendent de l’abonnement que le client a choisi. 

C’est le modèle économique que nous souhaitons mettre en place dans tous nos instituts de soins. Tous les salons de beauté qui utilisent booxi sont des salons de beauté franchisés, et tous utilisent ce modèle.  L’objectif principal de tous ces établissements est d’utiliser le modèle d’abonnement. 

Comment se sont passées les affaires pendant le confinement ?

Le modèle d’abonnement est en place depuis quelques années, mais il a été très difficile à mettre en place pendant la fermeture. Les instituts sont toujours en confinement maintenant. Pour l’instant, les salons de beauté devraient rouvrir le 1er mars, mais cela dépend du nombre de cas. Pendant ce mois, nous offrons à nos clients un mois gratuit, car ils ne peuvent pas venir à l’institut. Il est compréhensible que de nombreux clients aient voulu résilier leur abonnement puisqu’ils continuent à payer tous les mois, nous voulions donc leur offrir le mois gratuit et ne pas les perdre. Ils continuent à faire recevoir leurs produits, mais pas les services. 

Depuis la mise en place de booxi, pensez-vous que les clients dépensent plus en magasin et en ligne ?

Dans les salons de beauté, nous utilisons tous les services disponibles, par exemple, une manucure, pour entrer en contact avec un client et l’inviter à une consultation de peau gratuite à l’aide d’un appareil que nous avons créé pour analyser son type de peau. Nous essayons de proposer plusieurs produits, ce qui était l’objectif principal de la mise en place des rendez-vous. Nous pouvons constater que les rendez-vous en ligne ont beaucoup augmenté et que nos clients peuvent réserver un service en ligne 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Avec l’ancien logiciel que nous utilisions, c’était un problème. L’objectif avec booxi était de prendre plus de rendez-vous en ligne, plutôt que par téléphone. Lorsque le client réserve par téléphone, l’employé doit prendre l’appel, même s’il est occupé, il est donc plus facile de réserver un rendez-vous en ligne. 

Quand avez-vous commencé à utiliser booxi ?

Je crois que nous avons commencé en septembre 2018. Nous avons commencé en octobre avec un institut pour voir si le module de rendez-vous de booxi nous convenait. C’était une phase de test, pour voir si tout fonctionnait. 

Comment s’est déroulé le processus d’installation ? Est-ce que c’était assez facile de démarrer ?

Nous l’avons mis en place nous-mêmes, ma collègue Valérie a créé le compte avec Cyril. C’était assez facile à mettre en place. 

Comment s’est déroulée la formation des employés ? La transition a-t-elle été facile ou difficile ?

La transition n’a pas été difficile. Nous avions une personne qui était très motivée, et nous l’avons donc formée à l’outil. Elle vérifiait que tout se passait bien. Grâce à son expérience, nous avons formé le reste du personnel à l’utilisation de booxi. Maintenant, nous nous occupons de former le personnel de tous les nouveaux salons franchisés. Ma collègue Sylvie et moi expliquons le fonctionnement de booxi au nouveau personnel des instituts de beauté. Nous avons deux instituts qui ont commencé en septembre et octobre, mais cela a été difficile car dès leur ouverture, ils ont dû fermer un mois plus tard à cause du confinement. Cela n’a pas été facile parce que nous n’avons pas pu utiliser booxi depuis novembre, et nous ne pourrons pas avant mars. C’est vraiment dommage. Nous espérons que les chiffres vont baisser et que nous pourrons recommencer à prendre des rendez-vous. 

Étant donné que nos deux derniers salons de beauté n’ont eu qu’un mois pour utiliser booxi avant la fermeture, nous allons les former à nouveau. Le salon qui a ouvert récemment était censé ouvrir le 2 novembre, mais comme tout a été fermé le 7 novembre, il n’a pas encore eu la chance d’être formé par ma collègue et moi-même. 

Comme je l’ai mentionné précédemment, l’objectif est d’avoir un salon de beauté pour 20 000 personnes. Cette année, nous aimerions ouvrir entre 12 et 20 établissements. D’ici 5 ans, nous espérons avoir 100 centres Care Beauty. 

Pendant le confinement, nous avons essayé d’améliorer notre entreprise. Cela a été difficile car nous n’avons pas eu de revenus. Cependant, nous continuons à investir beaucoup dans l’entreprise, en essayant de convaincre les salons de beauté de devenir des centres Care Beauty. Je viens d’apprendre qu’un autre salon vient d’être signé. Je m’inquiétais durant cette pandémie car un salon de beauté est un produit de luxe. Nous avons eu la chance d’avoir ces nouveaux salons qui ont adhéré à notre objectif, ils voient l’opportunité d’un modèle d’abonnement. Ils voient la valeur et ce que nous proposons. 

Pensez-vous qu’en proposant la prise de rendez-vous en ligne, vous augmentez également la clientèle de ce service ?

Oui, c’est l’objectif principal puisque tout est en ligne maintenant. Nous utilisons des campagnes Facebook que nous allons connecter à notre site web et à la page de réservation. Nous avons refait notre site web avec de nombreux boutons d’appel à l’action. Chaque page à un bouton réserver maintenant , ce qui était l’un de nos objectifs. Nous pouvons dire sans hésitation que la prise de rendez-vous en ligne est une nécessité pour nous.

 

Nastassia Steavu
Nastassia Steavu
Nouvelle fonctionnalité booxi : Réservation en ligne pour des multi-services
Fonctionnalités   |   Mai 27, 2021
Prêt à augmenter vos revenus?
14 jours gratuits |Aucune carte de crédit requise
Démarrez